FLE : Nouvelles ressources
Une étude originale du Resafad

Zoom
Brèves
SMSI

Nord
Sud

Cours NTIC
Supervision
Biblio-sitographie
Recherche
Etudes
Outils Internet
FLE

Présentation
Bulletins
Liens pays
Partenaires

 

EduSud > Actualité > Brèves
Burkina Faso « Tin Tua », l’autre manière d’apprendre au Burkina Faso

Education, Burkina Faso

L’association « Tin Tua » (signifiant « développons-nous, nous-mêmes » en langue gulmancéma, l’une des principales langues du Burkina Faso), crée en 1990, lutte contre l’exclusion des ruraux des nouveaux moyens d’apprentissage et de communication, par  l’utilisation des langues locales. L’originalité de cette approche est la prise en compte de la majorité des populations (80% des burkinabés vivent en zone rurale selon l’Institut national de la statistique et de la démographie). Le modèle d’alphabétisation prend en compte la diversité linguistique de la région d’implantation des centres d’alphabétisation facilitant ainsi l’apprentissage en associant les secteurs pratiques tels que la gestion des économies villageoises, l’élevage, l’agriculture, l’hygiène… Les néo-alphabétisés peuvent alors passer à l’apprentissage du français.
Issue d’une initiative propre de Benoit Ouoba, linguiste de l’Université de Ouagadougou, les résultats de l’expérience ont attiré le soutien de nombreux bailleurs tels que l’Union européenne, l’Unicef, la coopération suisse…En effet, le bilan de 15 ans d’activités des centres d’alphabétisation Tin Tua témoigne d’excellents résultats : 290510 inscrits entre 1990-2005 (hommes-femmes à parité égale), soit près de 30% de la population de la région orientale. Sur 85% des inscrits évalués, 75% d’entre eux ont été déclarés alphabétisés.
Le taux de succès au CEP (Certificat d’études primaires) est de 94% (adultes et jeunes présentés au diplôme). L’expérimentation fut alors étendue aux enfants d’âge scolaire de six à huit ans avec un taux de succès au CEP de 80% en 2005. Par ailleurs sur 6 sortants inscrits au collège, 4 ont été admis au BEPC en 2004. Des résultats très encourageants pour l’Association et les différents acteurs désormais impliqués.

Pour de plus amples informations : Inter Press Service Agency, Tiego Tiemtoré, Ouagadougou, 14 septembre 2005 www.ipsnews.net/fr
Association Tin Tua, ATT, Organisation non gouvernementale, informations sur : www.ccaeburkina.org/att

Burkina Faso  
L’apprentissage, une alternative crédible de formation
AUF   
Offres d’allocations d’études pour FOAD
ADEA   
Renforcement des bases de données
Lecture   
L’école dans le roman africain
Burkina Faso  
« Tin Tua », l’autre manière d’apprendre au Burkina Faso
Persée
La numérisation rétrospective de revues en sciences humaines et sociales
Maroc
Lancement d’une nouvelle chaîne nationale « l’Educative »
 


Association
RESAFAD3





Abomay-Calavi,
03 et 07 mai 2004


* * * * *

Paris,
13 et 14 mai 2003

* * * * *
Dakar,
09 au 13 déc. 2002

* * * * *
Paris,
24 au 26 avril 2002

* * * * *
Ouagadougou,
18 au 22 fév. 2002

* * * * *

Lomé,
19 et 21 mars 2001